16 juillet 2016

Nous avons débarqué à 16 heures à Rosslare puis avons pris la route pour Omagh. Nous avons donc traversé presque toute l'Irlande. A 21 heures, nous étions à Omagh. Nous avons fait la connaissance d'Anne. Le lendemain, il faisait gris et nous sommes juste allés faire des courses. Première impression : Omagh semble un peu austère mais les habitants sont très sympathiques. Aujourd'hui, nous sommes allés visiter le Wellbrook Beetling Mill.

Wellbrook Beetling Mill

C'est un ancien moulin à eau qui servait à resserrer les fibres de la toile de lin et à la lustrer grâce à l'action de marteaux actionnés par la force hydraulique. Nous avons appris toutes les étapes de la fabrication de la toilede lin. L'égrenage qui consiste à séparer les graines des tiges. Le rouissage qui permet de débarrasser l'écorce de sa matière résineuse. Puis le teillage qui sépare la fibre de la paille. Ensuite le peignage grossier ou plus fin.

Teillage Ici, on peut voir les différents peignes.

Le lin est ensuite filé puis mesuré et lorsque la toile est tissée, elle passe sous les marteaux du moulin.

Rouet Un rouet.

Appareil à mesurer la longueur du fil Un appareil à mesurer la longueur du fil.

Métier à tisser Un métier à tisser.

Marteaux du moulin en action Les marteaux du moulin en action.

Voici un site qui explique bien l'industrie du lin en Irlande.

Irish Linen - The Fabric of Ireland

Nous sommes ensuite allés à Springhill House.

Springhill House 1

C'est une demeure de l'époque de la colonisation anglaise du XVIIe siècle. Elle a été construite au XVIIème siècle et se situe près de Moneymore dans le comté de Londonderry. Elle a appartenu à la famille Conyngham dont de nombreux membres s'appelaient William puis à la famille Lenox-Conyngham. On dit qu'elle est hantée par une des maîtresses du domaine.Dans l'ancienne lingerie se trouve une collection remarquable de vêtements anciens. On peut aussi visiter le parc et les jardins

Springhill House dépendances

Springhill House jardins

dont un jardin hollandais "Dutch garden".

Dutch garden

Dutch garden 2

Dutch garden 3

Dutch garden 4

Dutch garden 5

Commentaires

1. Le vendredi 22 juillet 2016, 01:14 par Michel

J'ai été particulièrement intéressé par le fonctionnement de l'appareil à mesurer la longueur du fil. Je connaissais ce genre d'outil, nous en avons tous vu, mais je pensais que c'était une sorte de rouet. En fait cela s'appelle un « clock reel » ou « click reel », mais je n'ai pas trouvé de traduction française. Le moyeu contient une sorte de mécanise d'horlogerie, et quand on a fait 120 tours, le goujon qui maintient la roue saute, et comme on connaît la longueur de fil mesurée par un tour, on a donc un total précis (désolé, je n'ai pas compris les chiffres).

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet